dorsal


dorsal

dorsal, ale, aux [ dɔrsal, o ] adj. et n. f.
• 1314; lat. médiév. dorsalis, class. dorsualis
1Qui appartient au dos; du dos (d'une personne, d'un animal). L'épine dorsale. Les vertèbres dorsales. Décubitus dorsal. Nageoires dorsales et nageoires ventrales.
2Anat. Du dos de la main. Région dorsale et région palmaire de la main.
3Phonét. Consonne dorsale, ou n. f. une dorsale : consonne qui s'articule au moyen du dos de la langue.
4 N. f. Géogr. Ligne faîtière d'une chaîne de montagnes. Spécialt Chaîne sous-marine. Dorsale océanique.
5 N. f. Météor. Dorsale barométrique : ligne de hautes pressions.

dorsal nom masculin Grand dorsal, muscle superficiel, qui recouvre toute la partie inférieure du dos. Long dorsal, longue bande musculaire étendue de chaque côté de la face postérieure de la colonne vertébrale à partir de la première vertèbre dorsale. ● dorsal (expressions) nom masculin Grand dorsal, muscle superficiel, qui recouvre toute la partie inférieure du dos. Long dorsal, longue bande musculaire étendue de chaque côté de la face postérieure de la colonne vertébrale à partir de la première vertèbre dorsale. ● dorsal, dorsale, dorsaux adjectif Se dit de ce qui est relatif au dos de quelqu'un, d'un animal. Se dit de ce qui est situé sur le revers d'un organe, d'un membre. Se dit d'un ordinateur de gestion de fichiers situé en arrière d'un ou de plusieurs ordinateurs de traitement et les déchargeant de cette fonction. ● dorsal, dorsale, dorsaux (expressions) adjectif Consonne dorsale ou dorsale (nom féminin), consonne réalisée avec une participation active du dos de la langue qui se soulève dans la cavité buccale vers le palais dur (dorso-palatale) ou vers le voile du palais (dorso-vélaire). Face dorsale, face postérieure de la main (opposée à la paume), ou face antérieure du pied (opposée à la plante) ; face supérieure de la plupart des animaux, face postérieure des rares espèces qui se tiennent debout (homme, hippocampe), face inférieure des très rares espèces qui nagent ventre en l'air (notonecte), face inférieure des feuilles et des pièces florales chez les plantes dicotylédones. Vertèbres dorsales, vertèbres, au nombre de douze, s'articulant en haut avec les vertèbres cervicales, en bas avec les vertèbres lombaires.

dorsal, ale, aux
adj. et n. m.
d1./d ANAT Qui appartient au dos. épine dorsale. Les muscles dorsaux ou, n. m., les dorsaux.
Par anal. Face dorsale du pied, de la main.
d2./d Qui se fixe sur le dos. Parachute dorsal (par oppos. à ventral).

⇒DORSAL, ALE, AUX, adj. et subst.
A.— ANATOMIE
1. Adj. Qui appartient au dos. Nageoire, région dorsale; vertèbres dorsales. Les nerfs dorsaux sont au nombre de douze paires (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912, p. 493). La danseuse, se tenant très droite, soutient son buste par l'intervention des muscles dorsaux (BOURGAT, Techn. danse, 1959, p. 62) :
1. ... au sommet d'un escalier roulant (...). Débarqués de leur escalier par la force des choses, ils se virent en conséquence obligés de glisser sur la face dorsale le long d'un plan incliné soigneusement astiqué.
QUENEAU, Pierrot mon ami, 1942, p. 12.
Spécialement
Décubitus dorsal. Position du corps reposant horizontalement. Le malade est dans le décubitus dorsal, blême, asthénique (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 210).
Épine dorsale. Colonne vertébrale. Une jeune fille du secrétariat a été guérie d'une maladie, de l'épine dorsale; elle ne marchait plus depuis huit ans (CHARDONNE, Épithal., 1921, p. 336). P. métaph. Une idée large, et indiscutable, le soutient [Jaurès] : c'est comme l'épine dorsale de son discours (RENARD, Journal, 1902, p. 795). Cette épine dorsale, c'est la Cinquième avenue, jadis appelée la rue du milieu (MORAND, New-York, 1930, p. 111) :
2. ... ce qui a privé la littérature de son épine dorsale, c'est, je crois, son divorce avec l'éthique, c'est l'art pour l'art.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 14, 1923, p. 248.
P. ext.
♦ Qui appartient à la face antérieure ou supérieure (d'un organe, d'une partie du corps). Face dorsale du pied, de la main. L'artère dorsale du nez, nasale, perfore l'orbiculaire des paupières (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912 p. 437).
Usuel. Qui se porte sur le dos. Ma triple épaisseur de vêtements superposés, mon lourd parachute dorsal pèsent contre le siège (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 283) :
3. Non, le petit tailleur-concierge (...) n'avait pas considéré ce que pouvait tenir de cailloux la poche dorsale qu'il m'avait établie.
FRANCE, Pierre Nozière, 1899, p. 74.
2. Substantif
a) [P. ell. du déterminé]
Subst. masc. Les muscles du dos. En théorie rien de plus simple que de développer les dorsaux (MONTHERL., Olymp., 1924, p. 257).
Subst. fém. L'artère dorsale du nez. La branche terminale de la faciale est l'angulaire qui s'anastomose à plein canal avec la dorsale du nez (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912p. 440).
b) En partic. Le grand dorsal. Muscle du dos situé à la partie inférieure du tronc. Il a de plus celle qui vient du tendon commun du grand dorsal (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 295) :
4. ... mais le développement du pectoral et du dorsal lui avaient créé une « taille » naturelle, au point que ses bras tombants ne lui touchaient pas les hanches...
MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 43.
B.— PHONÉT., adj. et subst. fém. [En parlant des consonnes] Articulées avec le dos de la langue. Les consonnes dorsales; les dorsales palatales, vélaires. Seules sont qualifiées de « palatales » les dorsales qui s'articulent avers l'avant, contre le palais dur (MARTINET, 1969).
C.— GÉOGR., adj. et subst. fém.
1. Usuel, adj. Arête, épine dorsale. Crête. De toutes parts, les épines dorsales des ravins sortent de dessous le lit du torrent (HUGO, Fr. et Belg., 1885, p. 185). Les parois pierreuses de Malte et son arête dorsale couronnée de tours de guet tranchaient net dans tant de suavité (MORAND, Routes Indes, 1936, p. 30).
2. Subst. fém.
a) ,,Ligne de hautes terres, peu accidentée séparant des pays plus bas`` (GEORGE 1970). [Les] officiers et [les] soldats qui prenaient position sur la « dorsale » de Tunisie (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 58).
b) Relief sous-marin long de plusieurs milliers de kilomètres et correspondant à des accidents de l'écorce terrestre (d'apr. GEORGE 1970). En plus des dorsales principales, des dorsales secondaires, souvent de structure assez compliquée elles aussi, bombent le fond des océans sans séparer des plaques (M. DERRUAU, Précis de géomorphologie, Paris, Masson, 1974, p. 419).
Rem. La docum. atteste le dér. dorsalement, adv., anat. Dans la région dorsale, dans la partie supérieure. Le cerveau postérieur comprend, dorsalement, le « cervelet », et, ventralement, la « protubérance annulaire » (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 206).
Prononc. et Orth. :[], masc. plur. [-o]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1314 l'autre partie (d'une veine) est dite dorsal (H. DE MONDEVILLE, éd. A. Bos, 286); 1550 muscles obliques descendans et dorsaux (A. PARÉ, Œuvres, éd. A. J. Malgaigne, I, 8, 123 a); 2. 1575 espine dorsale (ID., ibid., XVI, 12, p. 544 b); 3. 1929 adj. géol. (Lar. 20e). Dér. du rad. du lat. dorsum; suff. -al. Fréq. abs. littér. :237. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 837, b) 174; XXe s. : a) 98, b) 140. Bbg. EYRAUD (D.). Vive la lang. Vie Lang. 1969, p. 200.

dorsal, ale, aux [dɔʀsal, o] adj. et n.
ÉTYM. 1314; lat. médiéval dorsalis, lat. class. dorsualis, de dorsum. → Dos.
Qui appartient au dos. 1. Tergal.
1 Anat. et cour. a Du dos (d'une personne, d'un animal). || La région dorsale. || L'épine dorsale (cour.). || Les vertèbres dorsales. || Portion dorsale de la colonne vertébrale ou colonne dorsale, comprenant douze vertèbres. || Les dernières vertèbres dorsales, du corps des oiseaux. Croupion. || Les muscles dorsaux.
N. m. Muscle dorsal. || Le long dorsal : formation musculaire, de direction longitudinale, qui s'étend du sacrum à la région cervicaleLe grand dorsal, situé à la partie inférieure et postérieure du tronc.
1 Situé à la partie postérieure et inférieure du tronc, le grand dorsal est un muscle large et mince, affectant la forme d'un triangle, dont la base répond à la colonne vertébrale et le sommet à la région axillaire.
L. Testut, Traité d'anatomie, t. I, p. 877.
2 Le corps charnu du long dorsal se sépare de l'ilio-costal (…) un peu au-dessous de la douzième côte et se divise en deux ordres de faisceaux : les uns externes ou costaux, les autres internes ou transversaires.
L. Testut, Traité d'anatomie, t. I, p. 898.
Nageoire dorsale, ou, n. f., la dorsale, située sur la ligne médiane du dos des poissons.
Position dorsale, sur le dos. || Décubitus dorsal.
2.1 Il y a d'abord la position dorsale qui fait de l'enfant un petit gisant, pieusement disposé, la face vers le ciel, les pieds joints et qui, il faut en convenir, évoque plutôt la mort que le repos. À cette position dorsale s'oppose la position latérale, les genoux remontés vers le ventre, tout le corps ramassé en forme d'œuf.
M. Tournier, le Roi des Aulnes, p. 352.
b (V. 1560, Paré). Anat. Du dos (de la main, du pied). || Région dorsale de la main, du pied (opposé à région palmaire). || Face dorsale des os du carpe, du tarse.
2 Parachute dorsal, fixé sur le dos du parachutiste (opposé à parachute ventral).N. m. || Le dorsal. || Ouvrir son dorsal.
3 Phonét. Se dit des consonnes articulées avec le dos de la langue (ex. : [k]). Par ext. || Une articulation dorsale, avec le dos de la langue.N. f. || Une dorsale : une consonne dorsale. || Dorsales articulées vers l'avant (palais dur). Palatal (palatale, n. f.), et aussi Dorso-palatal, dorso-vélaire.
4 N. f. Géogr. Ligne faîtière d'une chaîne de montagnes.Spécialt. Chaîne sous-marine. || Dorsale océanique.
3 Dans l'ensemble, le pays monte en pente douce d'ouest en est, mais sitôt franchie la ligne de partage des eaux, s'abaisse très vite vers le Jourdain. Hormis la dorsale nord-sud, la chaîne du Carmel, oblique, est seule à marquer une direction nette dans la confusion générale.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, p. 120.
Météor. || Dorsale barométrique : ligne de hautes pressions.
5 N. f. Photogr. Couche appliquée au dos d'un support.
6 N. m. (1870). Archéol. Tenture servant de dossier dans les stalles du chœur.
DÉR. Dorsalement.
COMP. Latérodorsal, médiodorsal, prédorsal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dorsal — DORSÁL, Ă, dorsali, e, adj., s.f. 1. adj. Care se află în regiunea posterioară (a unei fiinţe sau a unui organ al ei), privitor la această regiune. 2. s.f. (geogr.) Formă complexă de relief care se întinde pe distanţă foarte mare pe fundul… …   Dicționar Român

  • dorsal — adjetivo 1. Del dorso, espalda o lomo: región dorsal, músculo dorsal, vértebra dorsal. aleta dorsal. espina* dorsal. adjetivo,sustantivo femenino 1. Área: fonética [Consonante] …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • dorsal — (Del lat. dorsuālis). 1. adj. Perteneciente o relativo al dorso, espalda o lomo. 2. Fon. Dicho de un fonema: Que se articula con el dorso de la lengua, en su parte anterior, media o posterior. U. t. c. s. f.) 3. m. Trozo de tela con un número,… …   Diccionario de la lengua española

  • Dorsal — is an adjective which means being at the back.Dorsal may refer to:* Dorsum (biology), a part of an animal * A dorsal consonant, in linguistics * The medial longitudinal fasciculus, in neurology * The Dorsal stream, in neurology * Dorsal fin *… …   Wikipedia

  • Dorsal — Saltar a navegación, búsqueda Dorsal puede referirse a: Región dorsal, en anatomía. Dorsal, un gen implicado en la embriogénesis en Drosophila. Dorsal oceánica, un relieve submarino. En deporte, número identificativo de cada jugador, normalmente… …   Wikipedia Español

  • dorsal — adj. 2 g. 1. Relativo ao dorso (ex.: face dorsal). 2. Relativo às costas ou à parte posterior do corpo humano (ex.: região dorsal). 3.  [Anatomia] Relativo às doze vértebras situadas no meio das costas, entre as cervicais e as lombares.… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Dorsal — Dor sal, a. [F. dorsal, LL. dorsalis, fr. L. dorsualis, fr. dorsum back; cf. Gr. ?, ?, mountain ridge. Cf. {Dorse}, {Dorsel}, {Dosel}.] 1. (Anat.) Pertaining to, or situated near, the back, or dorsum, of an animal or of one of its parts; notal;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Dorsal — (von lateinisch dorsum „Rücken“) steht für: „rückenwärts“ oder „am Rücken gelegen“, siehe Anatomische Lage und Richtungsbezeichnungen Laute, deren Artikulationsort am Zungenrücken liegt, siehe Dorsal (Phonetik) Siehe auch:  Wiktionary:… …   Deutsch Wikipedia

  • dorsal — dorsal, ale (dor sal, sa l ) adj. Terme d anatomie. Qui appartient au dos. L épine, la région dorsale. Les muscles dorsaux. Face dorsale, région dorsale, la face convexe de certaines parties, de la main, du pied, de la langue, etc.    Artère et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Dorsal — Dor sal, n. [LL. dorsale, neut. fr. dorsalis. See {Dorsal}, a.] (Fine Arts) A hanging, usually of rich stuff, at the back of a throne, or of an altar, or in any similar position. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English